Et à part ça ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 27 novembre 2006

Si ! « Web 2.0 », ça veut vraiment dire quelque chose

Pratiquement tous ceux qui ont vu le titre, la couverture, etc. de mon bouquin ont voué aux gémonies la partie « Web 2.0 ». Cette expression, pondue en 2005 par Dale Dougherty et exposée par Tim O'Reilly, a été tellement massacrée, utilisée à mauvais escient, reprise comme buzzword, et fait l'objet de tant d'abus d'une manière générale, qu'il est commode aujourd'hui de la trouver vide de sens, d'intérêt, de pertinence.

La très vaste majorité des techs que je connais la méprisent ouvertement, souvent au titre que techniquement, il n'y a pas eu de révolution significative (toutes les technos qui y sont utilisées existaient avant, y compris XHR et donc AJAX). Cependant, outre que c'est la une vision un peu trop étroite (elle ne tient pas compte de l'essence du terme Web 2.0, qui désigne un phénomène social, pas un changement technique), il ne faudrait pas oublier que l'expression signifie vraiment quelque chose.

La quantité d'utilisation débile qu'a subi le terme l'a reclassé au rang de buzzword, avec le mépris qui en découle. Mais comme le rappelle Kathy Sierra aujourd'hui (Why Web 2.0 is more than a buzzword) il faudrait se garder de confondre buzzword et jargon. Le premier est un outil marketing de crétins, le second un moyen efficace de communication entre professionnels.

Si « Web 2.0 » ne se qualifie pas forcément comme terme de jargon, le sens de l'expression a toutefois été très clairement défini, et avec de nombreux détails, par Tim O'Reilly et Dale Dougherty, dans un article de septembre 2005, que je vous invite à relire attentivement. Vous retrouverez les mêmes grandes tendances dans mon interview pour Silicon Sentier.

Autant le marketing a eu un rôle indéniable à jouer sur la couverture (1ère, tranche et 4ème) du livre, autant le « pour le Web 2.0 » a toujours figuré dans le titre, et ça vient de moi. Les objectifs du Web 2.0 s'atteignent avec certaines technologies, qui ne sont pas forcément nouvelles, mais continuent à être utilisées n'importe comment. Comme l'indique le titre du livre, l'objectif est de corriger ça. La v2, c'est normalement l'occasion de corriger les conneries de la v1.

jeudi 23 novembre 2006

REST vaincra

Voilà au moins un an que j'affiche mon mépris de SOAP et de WS-* (je souscris donc complètement à l'incendiaire appellation WS-DeathStar, jeu de mot sur la prononciation WS-dash-star). Mais si vous n'avez pas assez de recul sur SOAP et les technos WS-* d'une part, et surtout REST d'autre part, lisez l'excellentissime faux dialogue sur le blog de Pete Lacey. C'est trop ça :-) !

D'ailleurs Bill de hÓra note la quantité de billets applaudis dans cette même veine, et déclare avec témérité la victoire dans cette War on Error (pour les anglophobes virulents, jeu de mots sur la War on Terror de G.W. Bush).

mercredi 22 novembre 2006

43

Là, tout de suite, classé 43e en ventes livres sur Amazon.fr ! Ah, si seulement leur algo de classement était pertinent... :-)

Java en GPL

Je me réveille 9 jours après la bataille, mais depuis le 13/11, Java est disponible en GPL (dotée de la Classpath Exception de GNU, qui limite l'effet viral, ce qui est un aspect critique). Quant à l'univers Java EE, il doit passer (majoritairement ?) en GPL début 2007. Eh oui, comme je le signale à chaque début d'année, en piscine Java : Java est (était !) gratuit, mais pas libre. Alors qu'il tourne sur près de 4 milliards de machines (PCs, électronique domestique, modems, robotique, smart cards, e-buttons, et j'en passe).

Première réaction avant d'aller scruter les détails quand j'aurais le temps : c'est génial, c'est merveilleux. Je suis sûr que ça va notamment faciliter l'intégration dans les distros Linux, on n'aura plus besoin de java-package, on l'aura directement dans le pool main de Debian par exemple, etc. C'est super !

lundi 20 novembre 2006

QOTD

L'éclat de rire du jour (appelons-le John pour lui éviter l'affiche) :

(13:11:08) John: je peux mettre une ligne sur mon cv comme quoi je t'ai eu comme prof ? :)
(13:11:40) John: ceci dit, je mettrais pas que j'écoutais jamais :)

Bien Développer Pour le Web 2.0

Couverture du livre

Ça y est, il est disponible !

Après une sortie progressive en librairie puis en ligne depuis mercredi dernier, mon premier livre (en tant qu'auteur) est enfin disponible partout. Il va faire l'objet d'un certain relais médiatique au cours des jours et semaines qui viennent, au travers de billets de blogs, d'articles dans la presse en ligne (et, espérons, la presse papier), d'une interview vidéo (déjà disponible), etc.

De quoi ça parle ?

Bien développer... est d'une part là pour mettre en lumière, sur des technologies établies, les aspects méconnus (ex. sur JavaScript) et les meilleures pratiques (ex. sur JavaScript, XHTML sémantique, CSS 2.1, DOM). Il a aussi pour objectif d'explorer dans le détail des technologies encore peu connues ou mal connues (notamment AJAX, Prototype et script.aculo.us). Au final, il vise à donner à tout développeur web des bases en granite pour développer vite et vraiment bien.

Vous pouvez consulter la table des matières détaillée grâce au PDF mis en ligne sur la page Eyrolles.com du livre. Les chapitres sont :

  1. Introduction
  2. Ne prenez pas JavaScript pour ce qu'il n'est pas
  3. Manipuler dynamiquement la page avec le DOM
  4. Prototype : simple, pratique, élégant, portable !
  5. Les mains dans le cambouis avec XMLHttpRequest
  6. Ajax tout en souplesse avec Prototype
  7. Une ergonomie de rêve avec script.aculo.us
  8. Services Web et REST : nous ne sommes plus seuls
  9. L'information à la carte : flux RSS et Atom

On trouve aussi quatre annexes, qu'il faudrait presque lire avant le reste du livre :

A. Bien baliser votre contenu : XHTML sémantique
B. Aspect irréprochable et flexible : CSS 2.1
C. Le « plus » de l'expert : savoir lire une spécification
D. Développer avec son navigateur web

En tout, ce sont 592 pages (tout compris : TdM, préface, avant-propos, chapitres, annexes, index) qui vous attendent, dont j'aime à croire qu'elles sont d'excellente qualité. En tout cas, tous ceux qui ont déjà lu (ou au moins parcouru) le livre, et ils sont nombreux, m'ont dit le trouver très, très bon :-)

Eyrolles met aussi à disposition trois autres fichiers PDF pour découvrir un peu le livre :

Informations pratiques

  • Titre : Bien Développer Pour Le Web 2.0 (Bonnes pratiques Ajax)
  • Aux Éditions Eyrolles, collection Blanche, sorti le 16/11/2006
  • 560 pages [hors AP/TdM], 1190g, 19 × 23 cm, broché noir & blanc
  • ISBN : 2-212-12028-8
  • Prix éditeur : 42€, mais tout le monde le vend bien entendu à -5%, soit 39,90€

Où le trouver ?

Dans toutes les bonnes librairies, ainsi que sur les principaux sites en ligne :

Vous trouverez l'archive des codes sources sur la page officielle du livre, sur editions-eyrolles.com.

Si vous en voulez un gratuitement...

  • Si vous êtes une des 31 personnes à qui je vais remettre un exemplaire dédicacé, vous êtes tranquille.
  • Si vous êtes dans la presse / les média, vous avez probablement déjà reçu un exemplaire Service de Presse. Si ce n'est pas le cas, contactez les relations presse des Éditions Eyrolles.
  • Si vous êtes un particulier ou une entreprise autre, il est inutile de me demander un exemplaire gratuit ou à tarif réduit : en France, la loi du prix unique du livre interdit la vente d'un livre neuf avec une réduction supérieure à 5% de son prix éditeur. Cette réduction est déjà pratiquée d'office par à peu près tout le monde, et je ne peux rien faire de plus pour vous...

Tu aimes ? File-moi un coup de pouce !

Le livre a besoin de toute la visibilité qu'on voudra bien lui donner... Toi aussi, tu peux aider à le faire connaître !

  • Tu es journaliste ? Ponds un article, fais une interview...
  • Tu es blogueur ? Connu ou pas, ponds un billet !
  • Parles-en autour de toi, à tes amis développeurs, fais marcher le bouche à oreille !
  • Et surtout, commente sur les librairies en ligne ! Si tu as lu et aimé le livre, fais-le savoir dans les commentaires d'Amazon.fr, de Fnac.com et de Eyrolles.com, c'est très important.

Ils en parlent...

Je vais collecter ici toutes les références qu'on portera à mon attention.

samedi 18 novembre 2006

Ça, c'est fait !

Et voilà, la conférence ParisOnRails 2006 est terminée. On trouve quelques remerciements et impressions sur une discussion Rails France, et avec plus de 200 participants (sans compter les invités, la presse et les conférenciers), quelque 24 000 résultats Google.fr et de nombreux comptes-rendus élogieux, on peut dire que cela a été un succès impressionant !

Il est un peu tôt pour y trouver des comptes-rendus, mais à en croire les fiches d'évaluation récoltées en fin de journée, nous avons clairement rempli notre pari : fournir une conférence francophone de qualité, bien organisée, bien minutée, et qui attire le plus grand nombre, en parlant tant aux décideurs, chefs de projets, esprits marketing, qu'aux développeurs et profils techniques, habitués ou non à Rails.

À titre personnel, j'ai pris beaucoup de plaisir à participer à PoR'06. Tout d'abord parce que c'était l'occasion de parler des dernières nouveautés, en français. Même si je suis parti des slides et fichiers .rb de DHH (avec sa bénédiction), je pense y avoir mis ma « patte », et que ça c'est vu. Une fois sur scène, le plaisir est évident : tous ceux qui me connaissent savent combien j'adore la scène, et ceux qui m'ont découvert on pu le sentir :-).

Mais ça ne s'arrête pas là : enfin rencontrer en chair et en os les autres intervenants est probablement le plus grand plaisir que j'en aurai retiré ; avoir le privilège de discuter tous azimuts, la veille au soir en dînant, la journée elle-même, puis vendredi soir en dînant à nouveau, avec des gens comme Laurent Julliard, Éric Daspet ou Sébastien Gruhier, pour n'en citer que trois, justifie déjà tout l'investissement personnel, en temps, travail et énergie, sur cet événement. Vraiment, merci Richard !

J'ai hâte d'attaquer avec eux tous la préparation de PoR'07, et je sais qu'ils ont le même sentiment. Hier soir déjà, au dîner de conclusion, les idées se bousculaient sur ce que cette prochaine édition pouvait être... Dans l'intervalle, espérons que Rails connaîtra une croissance exponentielle en France, et que nous rencontrerons un public toujours plus large et plus passionné l'an prochain.

Pour finir, petite dédicace à la dizaine d'anciens étudiants INSIA qui sont venus, ainsi qu'à la dizaine d'étudiants actuels qui étaient également présents.

vendredi 17 novembre 2006

Today is the day

Une sale nuit (stress ou juste trop de vin ?). Un jean tout propre. Le polo nominatif. Les slides sur la clé (45', 56 slides. Ooops), à tout hasard. Une fébrilité certaine. Et après un dîner conférenciers génial hier soir, l'attente impatiente de voir plein de gens intéressants toute la journée, et de faire ma conf'.

Aujourd'hui, c'est Paris On Rails.

mercredi 15 novembre 2006

Officiellement, ça démarre aujourd'hui...

...en librairie. Mais les librairies en ligne ne prendront le relais qu'à partir de demain et surtout vendredi, et ne seront assez approvisionnées pour indiquer une expédition sous 24h que d'ici lundi. Donc, je vous ferai un gros ram-dam lundi :-)

mercredi 8 novembre 2006

Comme c'était bien on remet le couvert

Oui, alors en fait, Budapest ça roxxe tout, comme on l'a vu en juin dernier. Donc bingo, rebelote, pour 3 jours en janvier prochain.

A/R pour 2 personnes, taxes etc. incluses : 124,14 €

Avant que vous ne m'égorgassiez, il se trouve que SkyEurope, la compagnie low-cost qui est bonne pour ta peau, fait des billets à ZÉRO EURO (hors taxes d'aéroport) sur une bonne partie des vols du 1er décembre au 28 février prochains, pour plein de destinations d'Europe Centrale. Voilà, je vous l'ai dit, alors patapé, vous aussi vous pouvez aller là-bas d'un pas guilleret, l'œil humide et le poil brillant.

Je vous partage même mon bon plan hôtels pour ces endroits-là : Hotelopia, le site qu'il est bien. Par exemple, à Budapest, on reprend le même hôtel que la dernière fois, ç 25€ la nuit pour deux en chambre fort sympathique avec petit déjeuner de goinfres, piscine, sauna, tout ça. Hé hé hé.

Évidemment, évitez de chercher les week-ends de Décembre sur les grosses destinations, c'est déjà plein.

Note à moi-même : penser à déposer un congé pour lundi 15 et mardi 16.

lundi 6 novembre 2006

Shaking beliefs

Via Daniel, ce superbe récit anglais/français de Merritt. À lire absolument.

dimanche 5 novembre 2006

Coming up...

Les deux prochaines semaines ne sont pour moi qu'une montée en puissance d'adrénaline. J'espère très fort que le résultat sera au rendez-vous.

Tout s'articule autour de deux dates très proches : le 15 (ou le 16 ?), et juste après le vendredi 17 novembre.

  1. mercredi 15, si tout va bien, sort mon bouquin. J'en parlerai évidemment ici, et j'ai tout un tas de trucs à déclencher dans mes réseaux pour contribuer au maximum au battage médiatique autour de cette sortie. J'y ai mis toutes mes tripes, toute ma compétence, et toute ma passion. Toute ma rigueur et tout mon soin aussi. Même s'il ne représente que 7 semaines (durée sur laquelle j'ai écrit pendant mon temps libre, pour aboutir à 592 pages), sa génèse remonte à mars-avril, ce qui fait de cette sortie, après 9 mois, presque un accouchement. C'est mon bébé, et sa sortie, la réception qu'il aura, les critiques qu'il recevra et le plaisir que procurerait sa lecture, sont des sujets sensibles pour moi.
  2. vendredi 17 aura lieu Paris On Rails, première conférence française sur Rails, deux mois après la RailsConf Europe de Londres, 5 après la RailsConf U.S. J'aurai le plaisir et l'honneur d'être un des conférenciers, et je présenterai SimplyRESTful, ActiveResource et SimplyHelpful. Évidemment, je veux que ma session soit parfaite, mes slides impeccables, l'effet super, l'ambiance garantie, etc. Et bien sûr, je suis impatient de retrouver un public de plus d'une cinquantaine de personnes (plus de 300 ici), comme ceux qui me connaissent bien doivent s'en douter.

Pas le droit à l'erreur, toutefois, sur ces deux prestations. Et mon perfectionnisme compulsif en rajoute une couche. Alors forcément, la pression monte doucement... Mais c'est jubilatoire.

29

+1

samedi 4 novembre 2006

Mozart vinasse

Énormissime...

Saveurs & Coïncidences

Encore une bonne pioche de ma chérie !

Pour mon anniversaire (eh oui, le 4/11 c'est mon anniversaire), Élodie m'a d'abord emmené au théâtre, puis dîner dans ce très, très sympathique endroit. Petit resto en salle unique claire, d'une cinquantaine de couverts, il est tenu par deux ex marketeux adorables et propose une carte qui change tous les jours. Seule ligne directrice : c'est plein de légumes, de céréales, et c'est très sain.

J'ai pris soin de goûter les deux spécialités inamovibles : la salade de bœuf hâché avec coriandre, cacahuetes et j'en passe (dé-li-cieux) et le tiramisu à la rhubarbe, un régal trop vite fini.

Après, ça change tout le temps, mais on s'est régalés de ce qu'il y avait ce soir-là :

  • Salade automnale : quenelle de fromage frais aux épices, banane, carpaccio de noisettes, kiwi et radis noir. Excellent.
  • Élodie a dégusté un délicieux biryani de poulet avec une sauce fromage blanc / concombre !
  • Elle s'est aussi lêché les babines d'un clafoutis aux figues avec muesli chocolaté sur le dessus...

Les vins sont sympa et tarifés très très juste (autour de 5€ le pichet de 25cl, bouteilles vers 20€), ainsi que les apéros (souvent vers 5€). Le patron est adorable, la serveuse aussi, et la patronne... n'était pas là ce soir-là. D'ailleurs, si ça vous plaît, laissez un mot sur les murs des toilettes, en ardoise, au moyen des craies mises à disposition.

Une adresse très compatible avec les étudiants et petits budgets, puisque la formule midi (entrée+plat ou plat+dessert) est à 12€ (vous avez bien lu) et la formule entrée+plat+dessert du soir est à 20€.


Saveurs & Coïncidences www.saveursetcoincidences.fr (ahem, pas encore créé mais en route...)
6 rue de Trévise 75009 Paris
M° Grands Boulevards (8, 9), Bus Grands Boulevards(20, 39, 48) et Provence-Faubourg Montmartre (67, 74, 85)
01 42 46 62 23 - Réservation conseillée
Ouvert du lundi au mercredi de 8h à 19h et les jeudi et vendredi de 8h à minuit - Dernière commande 22h30.